actualité, infos

Festival du film Chinois CGR- Nimes Métropole du 11 au 16 nov

SI VOUS AIMEZ LE RIZ ET LES COSTIERES DE NÎMES !

Nimes, Gard: Ce 11 novembre 2018, le président de Nîmes métropole, Yvan Lachaud a quitté les célébrations du centenaire de l’armistice pour inaugurer le soir, le premier festival du film chinois au Multiplexe CGR du centre-ville avec Evrard Zaouche le directeur du cinéma qui a organisé ce festival en partenariat avec Lucy Guan, fondatrice de Beijing Xiang Jiang Yihua films, et Nîmes métropole.

Yvan Lachaud était ravi de se trouver au milieu des animations chinoises dans le hall du complexe ou il a été interviewé ainsi qu’Evrad Zaouche par YOUKU , le site aux 700 millions d’abonnés en Chine !

Il aprécie énormément cet immense pays, et Chengdu ou il s’est rendu plusieurs fois pour mettre en avant l’agglo, et les Costières de Nîmes qui font un véritable tabac dans cette partie de l’Asie.

Ce festival permettra de mieux connaître l’empire du milieu et d’accroître la réputation de notre propre cité a déclaré Yvan Lachaud et a confirmé les liens entre la Chine et notre territoire en terme de formations et d’opportunités pour nos entreprises.

Evrard Zaouche lui a ensuite remis le trophée d’honneur de ce premier Festival qui proposera Six films, qui seront projetés jusqu’au 16 novembre au CGR Trois longs métrages ainsi qu’un film d’animation et deux moyens métrages seront en compétion: Still tomorrow , Please remember me, Oscar et le monde des chats

Programme: FESTIVAL DU FILM CHINOIS CGR NIMES

actualité, infos

Bohemian Rapsody, Queen au CGR Nîmes (centre ville)

VOUS AIMEZ LE ROCK, QUEEN ET LE CINEMA: COURREZ VOIR BOHEMIAN RAPSODY !

C’est au cinéma CGR que j’ai eu le plaisir de voir, en avant-première, Bohemian Rhapsody, un biopic sur la vie de Freddie Mercury qui est sorti cette semaine en salle. Un film qui enchantera les fans d’un des grand chanteur de tous les temps, qui marqua le siècle et son époque par sa musique révolutionnaire, et qui plaira à ceux qui aiment les réussites étonnantes, comme celle inattendue du groupe Queen.

Franchement, j’ai eu raison d’être étonné. Faut vraiment être rabat joie pour ne pas aimer ce film. Je dis que c’est réussi, étonnant, spectaculaire et émouvant.Un film rock’n roll sur le parcours d’un groupe incroyable et d’un homme unique : Freddie Mercury. 
Sortez les boules Quies, le Dolby Atmos vous plonge sur la scène de Wembley !

BOHEMIAN RHAPSODY est avant tout un film qui claque !  Si vous aimez Queen, vous allez être servi. On  assiste à la naissance du groupe,et on entend la majorité de leurs tubes;  c’est jouissif. 

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe et de son chanteur emblématique Freddie Mercury, qui défia les stéréotypes, brisa les conventions et révolutionna la musique.

Des premiers pas de Freddie Mercury à son succès fulgurant den passant par ses excès et ses addictions, risquant l’implosion du groupe, jusqu’à son retour au sein du groupe, le film retrace l’incroyable parcours d’un auteur, compositeur et interprète qui devint une icône gay aux tenues de scènes extravagantes. Freddie Mercury, né le 5 septembre 1946 à Zanzibar, deviendra l’un des chanteurs les plus adulés du XX° siècle avec en apothéose le concert  live Aid à Wembley en 1985 qui fut élue «meilleure performance live de tous les temps».

Surtout le final, Le Live Aid de Wembley comme si on y était, avec la caméra virevoltante de Brian Singer. N’oublions pas que c’est le réalisateur de X MEN et MAN OF STEEL. 

Le spectateur est transporté lorsque s’enchaînent les succès de Queen et de Freddie Mercury car le film repose essentiellement sur la qualité et la puissance universelle et éternelle des créations : We Are the Champions, Don’t Stop Me Now, Crazy Little Thing Called Love, Barcelona, I was born to love you et Living in my own… Pour un acteur, incarner un homme avec une telle aura était un incroyable challenge. Rami Malek interprète avec professionnalisme, avec des expressions parfaites la Rockstar, Il réussit à nous émouvoir et le spectateur éprouve une réelle empathie pour ce génie plein de talent qui parvient à la gloire, mais qui souffre cependant d’une solitude abyssale. (voir la bande annonce)

Un film dont l’on ne ressort qu’avec une seule envie : réécouter les tubes du charismatique Freddie Mercury qui révolutionna la musique et le rock !On reste dans le blockbuster musical. A la fin, le public a applaudi dans la salle … C’est plutôt rare. Un seul mot d’ordre cette semaine : Faites vous plaisir !

Réalisé par Bryan Singer Avec Rami Malek, Lucy Boynton, Aaron McCusterker (2h15)