Lenny Kravitz embrase les Arènes: Raise vibrations

Nîmes Summer 2018 Lenny Kravitz  Raise vibrations

Lenny Kravitz 2018 054

Dimanche 8 juillet 2018 le faiseur de tubes (“American woman”, “Mama said”, “Stand by my woman” …) était au Festival de Nîmes pour une soirée très rock, très soul, très Lenny Kravitz ! Lenny Kravitz 2018 018

Lenny Kravitz aime Nîmes et Nîmes le lui rend bien. De retour dans les arènes après son passage en 2008 le rockeur américain a une nouvelle fois séduit un public conquis d’avance : le concert était pratiquement complet alors que l’album “Raise Vibration”,  sort en septembre.Lenny Kravitz 2018 026

Ils étaient donc plus de 10 000 spectateurs dans l’arène Lenny Kravitz, juché sur une plateforme surplombant la scène, lance les premiers riffs de “Fly Away”. Lenny Kravitz 2018 053

Kravitz plonge ainsi dans les profondeurs de son répertoire avec “Dig In” et “Bring It On” avant de revenir avec le classique “American Woman” qui finit en gros jam au son du “Get Up Stand Up” Une première demi-heure en forme de grosse claque.

je sens les bonnes vibrations ce soir » déclare le chanteur qui reçoit, en retour, de longues ovations. On découvre ensuite deux nouveaux morceaux plutôt cool “It’s Enough” et “Low” que le public écoute attentivement.

Seule escapade dans “Strut”, “The Chamber” permet aux musiciens (son fidèle guitariste Craig Ross et surtout la bonne surprise de la soirée Gail Ann Dorsey, ancienne bassiste de David Bowie qui était venu aussi dans les arènes en 2004) de prouver une fois de plus leur talent avec une version étirée à l’extrême. Il en est de même pour les méga-tubes “It Ain’t Over ‘Til It’s Over” ou “I Belong to You”

Une chanson de 20 minutes ! Lenny Kravitz 2018 058

C’est lors du rappel que le public s’enflamme véritablement. Lors d’un “Let Love Rule” endiablé, les musiciens font durer le plaisir pendant plus de 24 minutes, le temps pour le rockeur de s’offrir un long passage dans le public en fosse, et dans les gradins latéraux provoquant de sérieux mouvements de foules

Comme à son habitude, le chanteur clôt ces 2h30 de concert par l’inévitable “Are You Gonna Go My Way”, laissant le public, enfin réveillé, sur les rotules (vidéo )

En sortant de la scène, force est de constater qu’à 54 ans, Lenny Kravitz est toujours un aussi grand showman, en attendant la venue la semaine prochaîne de Sting et Indochine dans les fabuleuses arènes de Nîmes  

photos & vidéos Hugo Mayer (droits réservés)

Laisser un commentaire